Le GAEC « Les Fruits des bois » est une jeune exploitation crée en 2000. Nous nous situons sur les communes de Le Quiou et d’Evran au sud-est de Dinan. Nos vergers s’étendent sur 5 hectares et sont constitués de pommes à couteau et de poires cultivées en agriculture biologique.

Le 23 septembre nous faisons des visites du verger à 11 H à 14 H 30 et à 16 H
Nous commençons la vente de pommes à la ferme le lundi 4 septembre, de 17 H à 18 H

Nous avons choisi de produire des fruits biologiques par souci de l’environnement.

Nos fruits

Nos variétés de pommes sont la Topaz, la Dalinette, la Santana et la Belchard

En savoir plus sur nos fruits et nos tarifs

Nos conditionnements

Nous vous proposons plusieurs conditionnements en fonction de vos envies et de votre consommation.

Vous pouvez conserver nos fuits chez vous, dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

Découvrez notre exploitation en vidéo !

Découvrez une année de culture chez nous : de la plantation de nouveaux arbres, en passant par la taille, l’éclaicissage, quelques traitements bio pour enfin arriver à la récolte à la fin de l’été, en septempbre et octobre …
A bientôt.

Venez nous rencontrer et goûter nos fruits !

Notre label Bio Cohérence


Bien plus exigeant que le label bio européen ou notre « AB » national, Bio Cohérence a été lancé par de grands acteurs de l’agriculture bio en France.

Depuis janvier 2009, les différents systèmes nationaux de certification du bio, dont AB, ont en effet dû s’aligner sur les exigences européennes, entraînant un nivellement vers le bas du cahier des charges français AB.

Pour maintenir un niveau d’exigences élevé, les membres du mouvement Alternative Bio ont donc décidé de créer en 2011, une nouvelle marque bio, en complément du règlement européen. L’idée : labelliser les acteurs qui respectent le cahier des charges européen mais vont encore plus loin, notamment en respectant les pratiques qui avaient cours jusqu’au 1er janvier 2009 en France et un certain nombre de règles spécifiques comme le refus catégorique des contaminations OGM, l’obligation pour la ferme d’être 100 % bio ou pour les produits transformés de contenir 100 % d’ingrédients bio (contre 95% pour les labels bio européen et AB).

En savoir plus : www.biocoherence.fr

Une distribution en circuit court

Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l’origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation… Nombreuses sont les raisons qui vous et nous poussent, les consommateurs et les producteurs, à chercher de nouvelles façons d’acheter et de vendre.

Rapprocher les les lieux de production et de consommation réduit les transports, ce qui est favorable sur le plan écologique, mais également pour la qualité et le prix des produits.

 

Définition : En France, selon le Ministère de l’agriculture « un circuit court est un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire. »